L’aide à domicile : quelles sont ses missions ?

Certaines personnes âgées n’ont plus la possibilité de s’occuper des tâches ménagères. Elles font alors appel aux services d’une aide à domicile. Ainsi, l’entretien de l’habitation est un rôle d’une aide à domicile. Mais ses missions ne se résument pas en une seule tâche qu’il s’agisse d’une aide ménagère ou une assistantes vie.

Rôle d’une aide à domicile : aide ménagère

Pour une aide ménagère, le rôle de l’aide à domicile consiste à se concentrer davantage sur l’ordre ménager. Les personnes âgées qui ne peuvent plus réaliser les tâches d’entretien et d‘hygiène de leur logement. A part le fait d’être la femme de ménage, le rôle de l’aide à domicile permet également un excellent moyen pour garder une ouverture sur le monde. Ainsi, les personnes âgées ne font pas sujet d’un isolement social. En principe, l’aide ménagère effectue les tâches d’entretien mais elle peut aussi se charger de la préparation des repas et faire les courses pour l’approvisionnement en nourriture.

Rôle d’une aide à domicile : assistante de vie

En tant qu’assistante de vie, le rôle de l’aide à domicile est plus important. En effet, les personnes âgées peuvent perdre entièrement leur autonomie et elles deviennent dépendantes. L’assistante de vie est alors engagée par la famille des seniors afin qu’ils ne soient pas envoyés en maison de retraite ou encore en établissement de soin. Ses fonctions ont alors comme objectif de faciliter la vie quotidienne de la personne dépendante. Les tâches à accomplir sont notamment:

  • L’alimentation : faire les courses, préparation des repas et aide à la prise;
  • L’entretien du logement ainsi que de l’environnement de la personne âgée : ménage, lessive, rangement, etc. ;
  • Le confort corporel et l’hygiène : toilette, habillage, réfection du lit;
  • L’accompagnement : aide au lever et au coucher, aide aux sorties et à la marche ;

D’autres plans requièrent également l’intervention de l’assistante de vie:

  • Plan social : aide aux démarches administratives et accompagnements divers (visites médicales, courses, promenades, etc.) ;
  • Plan intellectuel : jeux de société, chant, discussions, etc. tout ce qui peut stimuler l’intérêt de la personne âgée ;
  • Plan moral : bonne communication et écoute attentive.

Les tâches à éviter

L’aide ménagère ou l’assistante de vie doit éviter certaines tâches. Si le rôle d’aide à domicile consiste à faire les courses, cela ne signifie pas pour autant qu’on peut  réaliser des opérations bancaires. Si le centre d’action sociale ou le responsable de l’association donne son accord, alors c’est un cas exceptionnel. Aussi, le professionnel ne doit en aucun cas garder avec lui un double des clés de la personne âgée. Il s’agit d’une règle générale mais les exceptions peuvent avoir lieu pour les personnes âgées qui ne peuvent plus bouger.