Les différents types d’hébergement pour les personnes âgées

Hébergement pour les personnes âgées

Les difficultés physiques et psychologiques viennent souvent avec l’âge. Dans de tels cas, il est parfois nécessaire de placer les seniors dans des établissements spécialisés. Il existe plusieurs catégories d’établissements destinés à héberger les personnes âgées. Le placement dépend essentiellement du niveau de dépendance que présente l’individu. Quels sont donc les différents types d’hébergement pour personnes âgées ?

L’hébergement des personnes âgées dépendantes

En France, il existe plusieurs établissements destinés à accueillir les personnes âgées, dont les maisons de retraite, les hébergements temporaires, les services hospitaliers… Depuis 2001, la plupart des maisons de retraite sont devenues médicalisées. On les dénomme sous le sigle Ehpad qui signifie établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. Il s’agit d’une structure médico-sociale pouvant accueillir des personnes âgées plus ou moins dépendantes au niveau physique et psychologique, et dont l’état de santé nécessite une surveillance médicale constante. Ces établissements, comme l’Ehpad à Villers-Cotterêts, peuvent prendre en charge l’hébergement, les repas, les soins médicaux, ainsi que la surveillance des personnes dépendantes. Sur l’avis d’un médecin coordinateur et du directeur de l’établissement, les seniors de plus de 60 ans, seuls ou en couple, peuvent ainsi bénéficier des soins appropriés à leur situation. Pour obtenir plus d’informations concernant ces structures, renseignez-vous auprès de l’Ehpad à Villers-Cotterêts.

L’hébergement des personnes âgées non dépendantes

En ce qui concerne les personnes non dépendantes, il existe des établissements d’hébergement pour personnes âgées (Ehpa) gérés par des collectivités locales ou des associations à but non lucratif. Ces structures accueillent des gens ne souhaitant plus vivre seuls, de par leur âge avancé. Le placement des seniors peut être individuel ou collectif. Les hébergements individuels sont destinés aux personnes âgées, qui possèdent encore un certain degré d’autonomie, et qui souhaitent conserver leur indépendance. Ce sont les logements-foyers, les résidences services et les villages retraite. Les seniors peuvent ainsi louer un studio individuel, tout en bénéficiant des services collectifs à usage facultatif. Pour les hébergements collectifs, il s’agit surtout des maisons de retraite non médicalisées souvent appelées maisons d’accueil pour personnes âgées (MAPA) ou maisons d’accueil rurales pour personnes âgées (MARPA). Les personnes peu ou pas dépendantes peuvent aussi bénéficier d’un hébergement en famille d’accueil proposant un cadre de vie stimulant et favorisant le maintien de leur autonomie.

Les services hospitaliers pour personnes âgées dépendantes

Les personnes âgées les plus dépendantes, dont l’état de santé nécessite une surveillance médicale constante, peuvent compter sur les Unités de soins de longue durée ou USLD. Il peut s’agir d’un patient atteint de troubles comportementaux sévères, de pathologies respiratoires ou cardiaques non stabilisés ou encore de cancers évolutifs. Les USLD sont des structures sanitaires prenant en charge les seniors, généralement à la suite d’une hospitalisation ou d’une réadaptation. Elles disposent d’un niveau de médicalisation plus important que les Ehpad. D’ailleurs, ces structures sont le plus souvent rattachées à un établissement hospitalier, mais les dépenses liées aux soins sont prises en charge par l’assurance maladie. Certaines USLD sont spécialisées dans l’accueil de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés, ou bien dans les soins des suites de réadaptation (SSR) ou « moyen séjour ».